jeudi 23 février 2017

Retour de mon passage dans l'émission "Dites-le à Baba" sur C8



Mardi 22 février à 19 heures était diffusée mon passage chez Cyril Hanouna chez lequel je suis venu essayer de présenter et défendre par la parole et la tenue la reflexion nudiste.


-Avant l'émission:
Il me faut reconnaître que je n'étais pas très rassuré à l'idée de me retrouver seul nu devant Hanouna, mais ma petite "boussole interne" m'a fait comprendre qu'il n'y avait pas à s'inquiéter et qu'il fallait accepter d'y aller.
Arrivé au studio d'enregistrement le matin du jeudi 16 février, l'équipe préparant l'émission m'a demandé de ne révéler à personne, notamment les autres invités, la raison de ma venue, afin d'éviter que la rumeur ne se répande afin de bien laisser aux chroniqueurs la surprise de la découverte et ne pas fausser le jeu des devinettes.

-Pendant l'émission:

J'ai été agréablement surpris par l'accueil réservé à ma singularité: je n'ai pas senti de gène parmi le public, de la surprise et de l'étonnement tout au plus, mais pas de malaise, et une grande bienveillance dans le regard de tous animateurs que j'ai pu regarder droit dans les yeux (chose qui ne se perçoit pas de manière aussi évidente à l'écran).
Pour l'anecdote, le voyant Claude Alexis ne s'était pas trompé en sentant un problème au niveau de mes jambes: le passe-tête étant un peu trop haut et le trac aidant, j'avais effectivement les jambes qui tremblaient...
Suite à mon intervention, l'équipe m'a proposé de remettre le peignoir qu'ils m'avaient prêté, mais j'ai préféré rester nu tout le reste du tournage de l'émission, et cette nudité a finalement été intégrée comme quasiment "normale"... (Même Danièle Evenou qui débarque pour le sujet suivant semble n'avoir rien remarqué)
En sortant du plateau, Bernard Montiel et Philippe Brenot m'ont renouvelé les propos bienveillants qu'ils m'avaient tenus sur le plateau (tous ne sont pas restés au montage, comme certaines de mes explications d'ailleurs, mais rien de grave).
En parlant de montage, si j'ai ouvert l'émission, au tournage mon passage ne démarrait que la deuxième partie. Le tournage de la première (devenue deuxième) ayant pris plus de temps que prévu, le tournage de la nôtre a été raccourcie d'une dizaine de minute.



-Après l'émission:
En sortant du studio nous avons bien sympathisé avec Diane et Cédric (les culturistes) avec qui je n'avais pas pu discuter avant le tournage, qui m'ont avoué qu'ils n'étaient pas choqués ou gênés par ma nudité comme l'émission pourrait le laisser penser, seulement surpris, pour me rendre compte qu'on avait plus de points communs qu'il n'y paraît.
J'ai pu voir ces derniers jours que quelques sites internet ont repris l'événement, content de constaté qu'ils ont pour la plupart cité ma référence à la santé, et même parfois à la question des complexes, sujets que j'aurai bien évidemment voulu développer plus.
Certains ont affirmé que Valérie Benaïm a été "choquée", mais ce n'est vraiment pas ce que j'ai ressenti personnellement. Elle a été surprise c'est certain, mais ses questions et son regard ne montraient aucun signe de méfiance, je l'ai trouvée elle aussi particulièrement bienveillante.

-Bilan:
Je ne sais pas encore quel sera l'impact à plus long terme de l'émission, mais une chose positive me semble importante: si un effet de surprise a bien eu lieu, la démarche nudiste n'est pour autant plus tellement passée pour "bizarre", mais a même été qualifiée de saine par le médecin et sexologue Philippe Brenot, ce qui lui donne un certain crédit.
J'aurai peut-être aimé passer après les deux autres sujets que sont le culturisme (qui a pour origine le mouvement naturiste) et surtout la chirurgie esthétique ce qui m'aurait permis d'insister de manière plus importante sur la violence sociale qui brise les amours-propres et nous empêche de nous accepter comme on est... mais c'est finalement pas plus mal que ça se soit passé ainsi...

... j'avoue ^^

Note: un petit passage a été coupé au montage, sans doute en raison de son côté plus critique, faisant suite à la question de l'excitation sexuelle que pouvait suggérer la nudité. J'y ajoutais que c'est le fait de frustrer systématiquement la curiosité naturelle (tout notre corps étant notre visage) qui crée l'obsession et génère par amalgame l'excitation.

Enregistrer un commentaire